Mot-clé - Photographie

Fil des billets

QU'EST-CE QUE LA NUIT DE LA ROQUETTE?

NUIT DE LA ROQUETTE 2014

Le 10 juillet prochain aura lieu la 6ème Nuit de la Roquette à Arles. Evénement gratuit se déroulant dans l’ensemble du quartier de la Roquette. A partir de 19h, arts plastiques, installations, accrochages d’images et à la tombée de la nuit projections photo et vidéo, images en musique.

Comment est née la Nuit de la Roquette ?

Les Rencontres Internationales de la Photographie avaient pour habitude d’organiser leur Nuit de l’Année dans le quartier de la Roquette. En 2009 ils prennent la décision de la « délocaliser », la Nuit ! A cette annonce, un noyau d’habitants du quartier a lancé l’idée de la continuer, la Nuit, ici à la Roquette ! C’est ainsi qu’est née cette nuit de l’image, autour d’un café, dans une volonté qu’une nuit festive liée à l’image perdure. Qui la coordonne la Nuit ? Un collectif organisateur qui s’est constitué de manière informelle, au fil des ans, se réunit chaque année dès le mois de février dans le but de lancer la coordination de la Nuit. Le Comité d’Intérêt de Quartier de la Roquette (CIQ) « chapote » officiellement la coordination de la manifestation. Toute personne souhaitant s’impliquer dans l’organisation de la Nuit peut rejoindre à tout moment le noyau organisateur et ainsi apporter sa pierre à l’édifice ! Un appel à participation est lancé chaque année aux alentours du mois d’avril par affichage afin d’inviter les habitants, les passants à participer. Deux réunions sont organisées afin d’informer et de permettre aux futurs participants de se rencontrer.

Qu’est-ce que c’est la Nuit de la Roquette ?

La Nuit de la Roquette est une nuit de l’image, une nuit durant laquelle chacun peut montrer ses images, dessins, vidéos, tableaux, installations plastiques…

Le CIQ de la Roquette intervient pour la coordination générale et la communication. Il n’effectue aucune sélection d’images, n’impose aucun thème et laisse chaque participant libre de projeter où il le souhaite dans le quartier. Les participants sont autonomes dans la gestion de leur lieu et de leur matériel. L’ensemble de l’équipe est bénévole, coordinateurs, participants, amoureux du quartier œuvrent ensemble pour que l’évènement existe !

Façades des maisons, vitrines des commerçants, cours des écoles du quartier se couvrent d’images le temps d’une nuit. La Nuit de la Roquette c’est aussi la rencontre de ceux qui projettent avec ceux qui offrent leurs fenêtres, façades ou vitrines pour rendre ces images visibles. Le maître mot est la convivialité et l’envie d’illuminer avec les images de chacun, amateur ou professionnel, les rues du quartier. Chaque année la Nuit se teinte d’une couleur, sorte de fil joueur, pour donner une tonalité particulière à la Nuit. En 2012, la couleur était familiale, jouant le jeu des familles de la Roquette. En 2013, c’était un grand Roquettoly qui était proposé, les rues du quartier devenant le terrain d’un plateau de jeu. En 2014, ce sera sans frontière, cherchant à repousser les limites par le biais des images…

La Nuit de la Roquette attire chaque année de plus en plus de monde. Cet événement est un moment convivial, joyeux, durant lequel des milliers de personnes déambulent dans les rues, en famille ou entre amis se laissant surprendre et happer par des images aux coins des rues. Pourquoi continue-t-on à créer cette Nuit ?

« Ce qui nous semble important dans l’organisation de cette nuit et les raisons qui nous poussent à continuer à nous impliquer pour cet évènement sont que cette soirée est un vrai espace d’expression libre, non élitiste. La Nuit dans le quartier de la Roquette est un espace ouvert, c’est un moment durant lequel chacun peut s’il le souhaite dire, transmettre, partager sa culture, la poésie dure ou tendre de son regard. C’est aussi une manière, durant la semaine internationale de la photographie, d’être présent sur notre territoire. Notre vrai défi est que les habitants se sentent concernés, osent, ai envie de partager leurs images avec les nombreux visiteurs voisins ou voyageurs, d’ici ou d’ailleurs qui déambulent dans les rues ce soir là… Et nous assumons pleinement le coté parfois un peu « bancale » de la Nuit de la Roquette qui doit-on le répéter n’existe que grâce à la volonté et à la spontanéité des gens, ceux du quartier et ceux qui viennent à leur rencontre… »

L’équipe coordinatrice

CONTACTS et CONDITIONS DE PARTICIPATION Appel à participation : envoyer avant le 30 mai 2014 vos projets (lieu, titre, contacts). Une participation de 5 euros (adhésion au CIQ de la Roquette) est demandée aux participants qui figureront sur le programme crée et diffusé par l’équipe coordinatrice et le CIQ de la Roquette Pour toute demande d’informations : adresse e-mail : nuit-roquette@tntb.net Site internet : www.nuitdelaroquette.tntb.net

PARTENAIRES Mairie d’Arles / Association TNTB

Marseille insight...out

Elodie Cnockaert. Photographe, marcheur, belge. Des paysages contemplatifs, comme des temps d'arrêts sur des scènes de films, où l'on se laisse le temps d'entrer dans un univers entre nature et quelques traces de vie humaine. Les éléments pourraient-ils doucement reprendre le dessus?

Marseille insight...out_EC02

Marseille insight...out_EC01

Véronique Errera. Rapporteuse d'émotion photographique. Marseille 5 à 7 est une errance dans la ville à la tombée de la nuit. Des poses longues révèlent des instants tannés de vie, des écritures lumineuses, des grouillements de silhouettes frénétiques. Mouvements...éloge de fuite...des âmes.

Marseille insight...out_VE02

Marseille insight...out_VE01

Elisabeth Lebailly. Vit entre Bruxelles et Marseille depuis 3 ans. « Comme le soleil, comme la lune, comme l’eau, comme l’or, soit clair et brillant et reflète ce qu’il y a dans ton cœur » (inscription sur un miroir conservé au musée d’Hanoi, "La photographie et la verité" de Joan Fontcuberta).

Marseille insight...out_EL01

Marseille insight...out_EL02

Marseille insight...out_EL03